Accueil » Livres » Textes philosophiques commentés » Critique de la faculté de juger de Kant – De l’art en général (Commentaire)

Critique de la faculté de juger de Kant - De l'art en général (Commentaire)

Critique de la faculté de juger de Kant – De l’art en général (Commentaire)

Comprendre la philosophie avec lePetitPhilosophe.fr

978280624550230EBookPlongez-vous dans la vision kantienne de l'art en général avec LePetitPhilosophe.fr ! Ce commentaire rédigé par Quentin Molinier est consacré à un extrait de la Critique sur la faculté de juger de Kant, portant sur la question de l'art en général. Une double introduction résume la vie de Kant et la Critique. Le second chapitre présente successivement les trois Critiques et la place qu'y occupe Critique de la faculté de juger, la partie de ce dernier ouvrage consacrée au jugement esthétique, et la place qu'occupe le passage ici étudié dans cette partie de l'œuvre. L'extrait est ensuite présenté, avant d'être analysé selon ses trois thèmes principaux : la dissociation entre art et nature d'une part, entre art, science et artisanat d'autre part, et enfin, la démonstration que l'art n'est pas un métier. Table des matières de notre commentaire sur Critique de la faculté de juger Kant (biographie) La Critique de la faculté de juger Mise en contexte Les trois Critiques Le jugement esthétique Le problème de « l'art en général » Texte De l'art en général Notes Explication et analyse du texte L'art n'est pas la nature L'art n'est ni la science ni l'artisanat L'art n'est pas un métier Conclusion Pour aller plus loin À propos de Kant et de la Critique de la faculté de juger : Emmanuel Kant (1724-1804) est un philosophe allemand. Il est à l'origine de la philosophie critique et transcendantale. Responsable d'une véritable révolution copernicienne de la théorie de la connaissance, il est un philosophe majeur et incontournable de la pensée moderne. La Critique de la faculté de juger, parue en 1790, est la troisième des Critiques, œuvres majeures de Kant. L'ouvrage est divisé en deux parties distinctes : la première traite du jugement esthétique, la seconde, du jugement téléologique (à propos des buts et des fonctions chez les êtres organisés).Plongez-vous dans la vision kantienne de l'art en général avec LePetitPhilosophe.fr ! Ce commentaire rédigé par Quentin Molinier est consacré à un extrait de la Critique sur la faculté de juger de Kant, portant sur la question de l'art en général. Une double introduction résume la vie de Kant et la Critique. Le second chapitre présente successivement les trois Critiques et la place qu'y occupe Critique de la faculté de juger, la partie de ce dernier ouvrage consacrée au jugement esthétique, et la place qu'occupe le passage ici étudié dans cette partie de l'œuvre. L'extrait est ensuite présenté, avant d'être analysé selon ses trois thèmes principaux : la dissociation entre art et nature d'une part, entre art, science et artisanat d'autre part, et enfin, la démonstration que l'art n'est pas un métier. Table des matières de notre commentaire sur Critique de la faculté de juger Kant (biographie) La Critique de la faculté de juger Mise en contexte Les trois Critiques Le jugement esthétique Le problème de « l'art en général » Texte De l'art en général Notes Explication et analyse du texte L'art n'est pas la nature L'art n'est ni la science ni l'artisanat L'art n'est pas un métier Conclusion Pour aller plus loin À propos de Kant et de la Critique de la faculté de juger : Emmanuel Kant (1724-1804) est un philosophe allemand. Il est à l'origine de la philosophie critique et transcendantale. Responsable d'une véritable révolution copernicienne de la théorie de la connaissance, il est un philosophe majeur et incontournable de la pensée moderne. La Critique de la faculté de juger, parue en 1790, est la troisième des Critiques, œuvres majeures de Kant. L'ouvrage est divisé en deux parties distinctes : la première traite du jugement esthétique, la seconde, du jugement téléologique (à propos des buts et des fonctions chez les êtres organisés).application/pdf1 art, bac de philo, commentaire philosophique, commentaires de texte, commentaires philos corrigés, Critique de la faculté de juger, philosophie, philosophie bac, philosophie kant, révisions
TÉLÉCHARGER CE LIVRE

0,00

Plongez-vous dans la vision kantienne de l'art en général avec LePetitPhilosophe.fr ! Ce commentaire rédigé par Quentin Molinier est consacré à un extrait de la Critique sur la faculté de juger de Kant, portant sur la question de l'art en général. Une double introduction résume la vie de Kant et la Critique. Le second chapitre présente successivement les trois Critiques et la place qu'y occupe Critique de...
Lire la suite

Plongez-vous dans la vision kantienne de l’art en général avec LePetitPhilosophe.fr !

Ce commentaire rédigé par Quentin Molinier est consacré à un extrait de la Critique sur la faculté de juger de Kant, portant sur la question de l’art en général. Une double introduction résume la vie de Kant et la Critique. Le second chapitre présente successivement les trois Critiques et la place qu’y occupe Critique de la faculté de juger, la partie de ce dernier ouvrage consacrée au jugement esthétique, et la place qu’occupe le passage ici étudié dans cette partie de l’œuvre. L’extrait est ensuite présenté, avant d’être analysé selon ses trois thèmes principaux : la dissociation entre art et nature d’une part, entre art, science et artisanat d’autre part, et enfin, la démonstration que l’art n’est pas un métier.

Table des matières de notre commentaire sur Critique de la faculté de juger

  • Kant (biographie)
  • La Critique de la faculté de juger
  • Mise en contexte
    • Les trois Critiques
    • Le jugement esthétique
    • Le problème de « l’art en général »
  • Texte
    • De l’art en général
    • Notes
  • Explication et analyse du texte
    • L’art n’est pas la nature
    • L’art n’est ni la science ni l’artisanat
    • L’art n’est pas un métier
    • Conclusion
  • Pour aller plus loin

À propos de Kant et de la Critique de la faculté de juger :

Emmanuel Kant (1724-1804) est un philosophe allemand. Il est à l’origine de la philosophie critique et transcendantale. Responsable d’une véritable révolution copernicienne de la théorie de la connaissance, il est un philosophe majeur et incontournable de la pensée moderne.

La Critique de la faculté de juger, parue en 1790, est la troisième des Critiques, œuvres majeures de Kant. L’ouvrage est divisé en deux parties distinctes : la première traite du jugement esthétique, la seconde, du jugement téléologique (à propos des buts et des fonctions chez les êtres organisés).

Informations supplémentaires

ISBN

9782806245502

Pages

30

Format

PDF

Taille du fichier

1.3 MB

Editeur

Lemaitre Publishing

Série

lePetitPhilosophe – Textes philosophiques commentés