Accueil » Livres » Textes philosophiques commentés » Somme théologique de Thomas d’Aquin – Est-il permis de voler en cas de nécessité ? (Commentaire)

Somme théologique de Thomas d'Aquin - Est-il permis de voler en cas de nécessité ? (Commentaire)

Somme théologique de Thomas d’Aquin – Est-il permis de voler en cas de nécessité ? (Commentaire)

Comprendre la philosophie avec lePetitPhilosophe.fr

978280624573128EBookApprofondissez votre connaissance de la Somme théologique de Thomas d'Aquin avec LePetitPhilosophe.fr ! Patrick Olivero vous propose ce commentaire clair et précis d'un passage de la Somme théologique de Thomas d'Aquin consacré à la question suivante : est-il permis de voler en cas de nécessité ? L'introduction présente brièvement l'auteur et l'ouvrage. Suit une mise en contexte allant du général au particulier : les difficultés que connaît l'Église catholique à l'époque, la philosophie de Thomas qui cherche à concilier aristotélisme et christianisme, le projet monumental de la Somme théologique, et la situation de l'extrait étudié dans l'œuvre. Celui-ci est exposé, puis analysé en plusieurs étapes. L'exposé de la structure de l'argumentation est suivi des explications sur les distinctions opérées entre vol et rapine, et entre droits divin, naturel et humain (le naturel primant sur l'humain et le divin sur les deux autres). Viennent alors ce que disent ces trois types de droits sur la division et l'appropriation des biens, sur la surabondance à côté de la misère, et sur la nécessité urgente et évidente, laquelle peut rendre licite l'usurpation des biens d'autrui. P. Olivero se demande enfin si l'argumentation de Thomas d'Aquin repose sur une contradiction, ou si elle est cohérente. Table des matières de notre commentaire sur la Somme théologique Thomas d'Aquin (biographie) La Somme théologique Mise en contexte Contexte historique et religieux Une synthèse entre Aristote et le christianisme Le projet de la Somme théologique Situation de l'extrait étudié Texte Explication et analyse du texte Schéma général de l'argumentation Vol et rapine Droit divin, droit naturel et droit humain Division et appropriation des biens Surabondance et misère La nécessité urgente et évidente L'usurpation licite des biens d'autrui Contradiction ou cohérence ? Conclusion Pour aller plus loin À propos de Thomas d'Aquin et de la Somme théologique : Thomas d'Aquin (1225-1274), canonisé en 1323, est un théologien italien. Il a tenté une synthèse entre la pensée aristotélicienne et le christianisme. Il s'est par ailleurs beaucoup engagé dans la société, participant activement, notamment, au développement des universités. Il est considéré par l'Église occidentale comme l'un de ses principaux penseurs, et comme un Docteur de l'Église. La Somme théologique, rédigée entre 1266 et 1273, est l'œuvre majeure de Thomas d'Aquin. Cet ouvrage monumental (environ trois fois plus gros que la Bible) a l'ambition de rassembler tout ce qui concerne la religion chrétienne, avec une visée pédagogique.Approfondissez votre connaissance de la Somme théologique de Thomas d'Aquin avec LePetitPhilosophe.fr ! Patrick Olivero vous propose ce commentaire clair et précis d'un passage de la Somme théologique de Thomas d'Aquin consacré à la question suivante : est-il permis de voler en cas de nécessité ? L'introduction présente brièvement l'auteur et l'ouvrage. Suit une mise en contexte allant du général au particulier : les difficultés que connaît l'Église catholique à l'époque, la philosophie de Thomas qui cherche à concilier aristotélisme et christianisme, le projet monumental de la Somme théologique, et la situation de l'extrait étudié dans l'œuvre. Celui-ci est exposé, puis analysé en plusieurs étapes. L'exposé de la structure de l'argumentation est suivi des explications sur les distinctions opérées entre vol et rapine, et entre droits divin, naturel et humain (le naturel primant sur l'humain et le divin sur les deux autres). Viennent alors ce que disent ces trois types de droits sur la division et l'appropriation des biens, sur la surabondance à côté de la misère, et sur la nécessité urgente et évidente, laquelle peut rendre licite l'usurpation des biens d'autrui. P. Olivero se demande enfin si l'argumentation de Thomas d'Aquin repose sur une contradiction, ou si elle est cohérente. Table des matières de notre commentaire sur la Somme théologique Thomas d'Aquin (biographie) La Somme théologique Mise en contexte Contexte historique et religieux Une synthèse entre Aristote et le christianisme Le projet de la Somme théologique Situation de l'extrait étudié Texte Explication et analyse du texte Schéma général de l'argumentation Vol et rapine Droit divin, droit naturel et droit humain Division et appropriation des biens Surabondance et misère La nécessité urgente et évidente L'usurpation licite des biens d'autrui Contradiction ou cohérence ? Conclusion Pour aller plus loin À propos de Thomas d'Aquin et de la Somme théologique : Thomas d'Aquin (1225-1274), canonisé en 1323, est un théologien italien. Il a tenté une synthèse entre la pensée aristotélicienne et le christianisme. Il s'est par ailleurs beaucoup engagé dans la société, participant activement, notamment, au développement des universités. Il est considéré par l'Église occidentale comme l'un de ses principaux penseurs, et comme un Docteur de l'Église. La Somme théologique, rédigée entre 1266 et 1273, est l'œuvre majeure de Thomas d'Aquin. Cet ouvrage monumental (environ trois fois plus gros que la Bible) a l'ambition de rassembler tout ce qui concerne la religion chrétienne, avec une visée pédagogique.application/pdf1 analyse de texte, bac de philo, commentaire philosophique, commentaires de texte, commentaires philo corrigés, grands philosophes, philosophes célèbres, philosophie, philosophie bac, révisions
TÉLÉCHARGER CE LIVRE

0,00

Approfondissez votre connaissance de la Somme théologique de Thomas d'Aquin avec LePetitPhilosophe.fr ! Patrick Olivero vous propose ce commentaire clair et précis d'un passage de la Somme théologique de Thomas d'Aquin consacré à la question suivante : est-il permis de voler en cas de nécessité ? L'introduction présente brièvement l'auteur et l'ouvrage. Suit une mise en contexte allant du général au particulier : les...
Lire la suite

Approfondissez votre connaissance de la Somme théologique de Thomas d’Aquin avec LePetitPhilosophe.fr !

Patrick Olivero vous propose ce commentaire clair et précis d’un passage de la Somme théologique de Thomas d’Aquin consacré à la question suivante : est-il permis de voler en cas de nécessité ? L’introduction présente brièvement l’auteur et l’ouvrage. Suit une mise en contexte allant du général au particulier : les difficultés que connaît l’Église catholique à l’époque, la philosophie de Thomas qui cherche à concilier aristotélisme et christianisme, le projet monumental de la Somme théologique, et la situation de l’extrait étudié dans l’œuvre. Celui-ci est exposé, puis analysé en plusieurs étapes. L’exposé de la structure de l’argumentation est suivi des explications sur les distinctions opérées entre vol et rapine, et entre droits divin, naturel et humain (le naturel primant sur l’humain et le divin sur les deux autres). Viennent alors ce que disent ces trois types de droits sur la division et l’appropriation des biens, sur la surabondance à côté de la misère, et sur la nécessité urgente et évidente, laquelle peut rendre licite l’usurpation des biens d’autrui. P. Olivero se demande enfin si l’argumentation de Thomas d’Aquin repose sur une contradiction, ou si elle est cohérente.

Table des matières de notre commentaire sur la Somme théologique

  • Thomas d’Aquin (biographie)
  • La Somme théologique
  • Mise en contexte
    • Contexte historique et religieux
    • Une synthèse entre Aristote et le christianisme
    • Le projet de la Somme théologique
    • Situation de l’extrait étudié
  • Texte
  • Explication et analyse du texte
    • Schéma général de l’argumentation
    • Vol et rapine
    • Droit divin, droit naturel et droit humain
    • Division et appropriation des biens
    • Surabondance et misère
    • La nécessité urgente et évidente
    • L’usurpation licite des biens d’autrui
    • Contradiction ou cohérence ?
  • Conclusion
  • Pour aller plus loin

À propos de Thomas d’Aquin et de la Somme théologique :

Thomas d’Aquin (1225-1274), canonisé en 1323, est un théologien italien. Il a tenté une synthèse entre la pensée aristotélicienne et le christianisme. Il s’est par ailleurs beaucoup engagé dans la société, participant activement, notamment, au développement des universités. Il est considéré par l’Église occidentale comme l’un de ses principaux penseurs, et comme un Docteur de l’Église.

La Somme théologique, rédigée entre 1266 et 1273, est l’œuvre majeure de Thomas d’Aquin. Cet ouvrage monumental (environ trois fois plus gros que la Bible) a l’ambition de rassembler tout ce qui concerne la religion chrétienne, avec une visée pédagogique.

Informations supplémentaires

ISBN

9782806245731

Pages

28

Format

PDF

Taille du fichier

1.3 MB

Editeur

Lemaitre Publishing

Série

lePetitPhilosophe – Textes philosophiques commentés