Accueil » Livres » Textes philosophiques commentés » Nouveaux Essais sur l’entendement humain de Leibniz – Perception et aperception (Commentaire)

Nouveaux Essais sur l'entendement humain de Leibniz - Perception et aperception (Commentaire)

Nouveaux Essais sur l’entendement humain de Leibniz – Perception et aperception (Commentaire)

Comprendre la philosophie avec lePetitPhilosophe.fr

978280624567024EBookApprofondissez votre connaissance des Nouveaux Essais sur l'entendement humain de Leibniz avec LePetitPhilosophe.fr ! Ce commentaire rédigé par Étienne Hacken vous propose l'analyse claire et détaillée d'un extrait des Nouveaux Essais sur l'entendement humain de Leibniz à propos de la perception et de l'aperception. L'introduction en deux temps résume la vie de Leibniz avant de présenter les Nouveaux Essais sur l'entendement humain. L'ouvrage est ensuite mis en contexte dans deux des principaux aspects de la pensée de Leibniz : le rejet de l'empirisme et l'influence du cartésianisme et de l'aristotélisme. Le passage auquel est consacré ce commentaire est finalement exposé, puis analysé suivant quatre axes de la philosophie de Leibniz : le concept des monades, la théorie d'individuation, l'idéal de tolérance entre les hommes, et la question de la liberté individuelle. Table des matières de notre commentaire sur les Nouveaux Essais sur l'entendement humain Leibniz (biographie) Nouveaux Essais sur l'entendement humain Mise en contexte Le rejet de l'empirisme Leibniz cartésien et aristotélicien Texte Explication et analyse du texte Les monades Théorie d'individuation et prémisse d'une théorie de l'inconscient Idéal de tolérance Le quid de la liberté individuelle Conclusion Pour aller plus loin À propos de Leibniz et des Nouveaux Essais sur l'entendement humain Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716) est un scientifique et philosophe allemand. Il se montre dès le plus jeune âge intéressé par tous les savoirs, de la philosophie à l'architecture en passant par la politique et l'économie. Sa théorie de la connaissance implique un partage des savoirs éparpillés, une communication entre les savants, et des points de vue clairs et distincts. Il est connu pour le concept des monades, unités indivisibles d'énergie qui constituent l'essence des êtres vivants ; la plus élevée et parfaite des monades est Dieu lui-même. Les Nouveaux Essais sur l'entendement humain, publiés en 1704, sont une réponse au penseur anglais Locke (1632-1704) et à ses Essais sur l'entendement humain, parus en 1690. Leibniz cherche, dans cet ouvrage, à réfuter la théorie empiriste de Locke, qui avance que chaque connaissance que possède l'homme est issue de l'expérience, et qu'il n'existe pas de connaissance innée.Approfondissez votre connaissance des Nouveaux Essais sur l'entendement humain de Leibniz avec LePetitPhilosophe.fr ! Ce commentaire rédigé par Étienne Hacken vous propose l'analyse claire et détaillée d'un extrait des Nouveaux Essais sur l'entendement humain de Leibniz à propos de la perception et de l'aperception. L'introduction en deux temps résume la vie de Leibniz avant de présenter les Nouveaux Essais sur l'entendement humain. L'ouvrage est ensuite mis en contexte dans deux des principaux aspects de la pensée de Leibniz : le rejet de l'empirisme et l'influence du cartésianisme et de l'aristotélisme. Le passage auquel est consacré ce commentaire est finalement exposé, puis analysé suivant quatre axes de la philosophie de Leibniz : le concept des monades, la théorie d'individuation, l'idéal de tolérance entre les hommes, et la question de la liberté individuelle. Table des matières de notre commentaire sur les Nouveaux Essais sur l'entendement humain Leibniz (biographie) Nouveaux Essais sur l'entendement humain Mise en contexte Le rejet de l'empirisme Leibniz cartésien et aristotélicien Texte Explication et analyse du texte Les monades Théorie d'individuation et prémisse d'une théorie de l'inconscient Idéal de tolérance Le quid de la liberté individuelle Conclusion Pour aller plus loin À propos de Leibniz et des Nouveaux Essais sur l'entendement humain Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716) est un scientifique et philosophe allemand. Il se montre dès le plus jeune âge intéressé par tous les savoirs, de la philosophie à l'architecture en passant par la politique et l'économie. Sa théorie de la connaissance implique un partage des savoirs éparpillés, une communication entre les savants, et des points de vue clairs et distincts. Il est connu pour le concept des monades, unités indivisibles d'énergie qui constituent l'essence des êtres vivants ; la plus élevée et parfaite des monades est Dieu lui-même. Les Nouveaux Essais sur l'entendement humain, publiés en 1704, sont une réponse au penseur anglais Locke (1632-1704) et à ses Essais sur l'entendement humain, parus en 1690. Leibniz cherche, dans cet ouvrage, à réfuter la théorie empiriste de Locke, qui avance que chaque connaissance que possède l'homme est issue de l'expérience, et qu'il n'existe pas de connaissance innée.application/pdf1 analyse de texte, bac de philo, commentaire philo Leibniz, commentaire philosophique, commentaires de texte, commentaires philo corrigés, grands philosophes, Leibniz, Nouveaux Essais sur l’entendement humain, perception, philosophe allemand, philosophe XVIIIe siècle, philosophes célèbres, philosophie, philosophie bac, réponse à Locke, révisions, théorie de la connaissance
TÉLÉCHARGER CE LIVRE

0,00

Approfondissez votre connaissance des Nouveaux Essais sur l'entendement humain de Leibniz avec LePetitPhilosophe.fr ! Ce commentaire rédigé par Étienne Hacken vous propose l'analyse claire et détaillée d'un extrait des Nouveaux Essais sur l'entendement humain de Leibniz à propos de la perception et de l'aperception. L'introduction en deux temps résume la vie de Leibniz avant de présenter les Nouveaux Essais sur l'entendement humain. L'ouvrage est ensuite mis en contexte...
Lire la suite

Approfondissez votre connaissance des Nouveaux Essais sur l’entendement humain de Leibniz avec LePetitPhilosophe.fr !

Ce commentaire rédigé par Étienne Hacken vous propose l’analyse claire et détaillée d’un extrait des Nouveaux Essais sur l’entendement humain de Leibniz à propos de la perception et de l’aperception. L’introduction en deux temps résume la vie de Leibniz avant de présenter les Nouveaux Essais sur l’entendement humain. L’ouvrage est ensuite mis en contexte dans deux des principaux aspects de la pensée de Leibniz : le rejet de l’empirisme et l’influence du cartésianisme et de l’aristotélisme. Le passage auquel est consacré ce commentaire est finalement exposé, puis analysé suivant quatre axes de la philosophie de Leibniz : le concept des monades, la théorie d’individuation, l’idéal de tolérance entre les hommes, et la question de la liberté individuelle.

Table des matières de notre commentaire sur les Nouveaux Essais sur l’entendement humain

  • Leibniz (biographie)
  • Nouveaux Essais sur l’entendement humain
  • Mise en contexte
    • Le rejet de l’empirisme
    • Leibniz cartésien et aristotélicien
  • Texte
  • Explication et analyse du texte
    • Les monades
    • Théorie d’individuation et prémisse d’une théorie de l’inconscient
    • Idéal de tolérance
    • Le quid de la liberté individuelle
  • Conclusion
  • Pour aller plus loin

À propos de Leibniz et des Nouveaux Essais sur l’entendement humain

Gottfried Wilhelm Leibniz (1646-1716) est un scientifique et philosophe allemand. Il se montre dès le plus jeune âge intéressé par tous les savoirs, de la philosophie à l’architecture en passant par la politique et l’économie. Sa théorie de la connaissance implique un partage des savoirs éparpillés, une communication entre les savants, et des points de vue clairs et distincts. Il est connu pour le concept des monades, unités indivisibles d’énergie qui constituent l’essence des êtres vivants ; la plus élevée et parfaite des monades est Dieu lui-même.

Les Nouveaux Essais sur l’entendement humain, publiés en 1704, sont une réponse au penseur anglais Locke (1632-1704) et à ses Essais sur l’entendement humain, parus en 1690. Leibniz cherche, dans cet ouvrage, à réfuter la théorie empiriste de Locke, qui avance que chaque connaissance que possède l’homme est issue de l’expérience, et qu’il n’existe pas de connaissance innée.

Informations supplémentaires

ISBN

9782806245670

Pages

24

Format

PDF

Taille du fichier

1.3 MB

Editeur

Lemaitre Publishing

Série

lePetitPhilosophe – Textes philosophiques commentés